681 570 visites 8 visiteurs

Le Claquage

Le claquage

Déchirure, élongation, lésions musculaires, rupture musculaire, ruptures tendineuses.

DÉFINITION:

Rupture de fibres musculaires. Il existe différents stades de lésions musculaires:

  Stade 1: il est caractérisé par une atteinte irréversible de certaines fibres musculaires, sans atteinte du tissu conjonctif (enveloppe du muscle) : c’est une contracture.
  Stade 2: il s’agit d’une atteinte d’un nombre restreint de fibres musculaires, avec une atteinte mineure du tissu conjonctif sans hématome intramusculaire ; c’est une élongation.
Stade 3: le claquage est caractérisé par une atteinte de nombreuses fibres musculaires, du tissu conjonctif. avec formation d’un hématome intramusculaire localisé c’est un claquage.
Stade 4: il correspond à une déchirure, une rupture ou une désinsertion musculaire complète.

Il peut exister des lésions musculaires consécutives à un choc direct violent (cf. béquille) : c’est une déchirure. SYMPTÔMES:

  Stade 1: cf. contracture
 

Stade 2: Élongation La douleur est le plus souvent brutale, n’imposant pas l’arrêt immédiat. Toutefois, toute activité de vitesse est impossible. Il n’existe pas toujours de point douloureux et la contraction contre résistance est légèrement doulou­reuse. En revanche, l’étirement passif du muscle peut entraîner une douleur nette.

  Stade 3 : Claquage Le début est brutal avec une violente douleur com­parée à un “coup de poignard”. La perception d’un craquement, voire d’un claquement, est possible. L’arrêt du sport est immédiat, et la marche impos­sible (pour les membres inférieurs). Les suites sont marquées par l’apparition rapide d’un gonflement et d’une ecchymose (bleu qui apparaît après quelques jours en fonction du muscle lésé plus le muscle est profond plus l’ecchymose apparaît tar­divement). Lorsque le muscle est superficiel, il est possible d’ob­server une encoche traduisant une rupture de fibres musculaires.
  Stade 4: Déchirures et ruptures musculaires partielles ou totales. La symptomatologie est la même que pour le claquage mais plus marquée. L’ecchymose est plus précoce et le gonflement plus important (hématome et chute de la masse musculaire qui n'est plus retenue à son insertion).

LE PREMIER GESTE:

  Arrêt du sport (éviter l'aggravation d'un stade 2 vers un stade 3...)
  Appliquer immédiatement un bandage serré autour du muscle pendant 10 minutes pour éviter la propagation de l'hématome.
  Relâcher ensuite la compression du bandage et appliquer de la glace pendant 20 minutes
  Après la douche, refaire un bandage compressif associé à un pansement occlusif avec de l'Hémoclar ou de la crème d'Arnica.
  Pour les membres inférieurs, se déplacer pendant 48 à 72 heures avec des béquilles.
  Les jours suivants, alterner l'application de glace et la pose d'un bandage de compression dans la journée et de cataplasmes d'alumine pour la nuit.

A NE PAS FAIRE

  Appliquer de la chaleur
  Masser le muscle
  Faire marcher le sportif pour sortir du terrain
  Mettre le muscle en position d'étirement

 

DÉLAIS DE REPRISE

  Stade 1: 5 à 7 jours
  Stade 2, 21 jours
  Stade 3, 6 à 8 semaines
  Stade 4, 8 à 12 semaine

BRICOCASH NEUFCHATEAU

INTERMARCHE - BOLOGNE

FIBELEC - ELECTICIEN À NEUFCHATEAU