870 195 visites 6 visiteurs

METZ SOLIDE FACE AU FTC

4 février 2018 - 22:22

Après un premier quart d’heure un peu timide, Metz a mis la machine en marche pour s’offrir une fin de match tranquille (28-25). Une belle victoire pour le collectif de Manu Mayonnade qui prend seul, la deuxième place de son groupe. 

Après son revers la semaine dernière face au Vardar, Metz se devait de faire mieux à domicile, face à Ferencvaros. Très sérieuses, les Messines sont parvenues à, petit à petit, prendre le dessus sur les Hongroises qui n’ont pu que constater les dégats. En première période, Marina Rajcic fermait la boutique. A 50% d’arrêts à la pause, elle a largement permis aux siennes de rentrer au vestiaire devant. Il aura fallu un bon temps-mort posé par Mayonnade pour que les Lorraines prennent le match en mains. En 3-0 s’en est suivi et Metz était lancé. Ana Gros, avec le bras chaud, Maubon vite mise au diapason et Zaadi tranchante, Metz menait de trois buts à la pause (13-10, MT). 

image: https://aka-cdn.adtech.de/images/Default_Size_16_1x1.gif

PUBLICITÉ

Une bonne chose de faite mais pas de quoi se reposer sur ses acquis. Pourtant rien ne semblait pouvoir inquiéter les Françaises. Seules Viktoria Lukacs et Noemi Hafra portaient le danger en attaque. Nerea Peña que l’on a déjà vu bien plus tranchante se montrait timorée, bien contenue par la défense messine qui faisait preuve d’agressivité. Pour la première fois elles prenaient cinq buts d’avance, le plus gros écart de la rencontre (21-16, 43′). Mais les arrêts de Marina Rajcic se faisaient de plus en plus rares et les Hongroises refaisaient leur retard, doucement mais sûrement. Jusqu’à ce que Nadine Schatzl, efficace sur son aile (4/6) mette les siennes à deux longueurs (25-27, 59′). Pas de quoi s’inquiéter pour autant. Un dernier kung-fu bien terminé par Xénia Smits et Metz marquait un dernier but qui pourrait s’avérer important, en cas d’égalité, pour soigner son goal average (28-25, FM). De bonne augure avant le déplacement en Allemagne la semaine prochaine, face à Thuringer.

Maxime Cohen


En savoir plus sur https://handnews.fr/2018/ehfcl-tour-principal-metz-solide-face-ftc/#ec7xY0y4seRP05dA.99

Commentaires

STPP

MERCEDES-BENZ ETOILE 52 CHAUMONT

INTERMARCHE SUPER BOLOGNE