849 543 visites 2 visiteurs

Euro 2018 Des Bleus sérieux et appliqués

14 janvier 2018 - 23:30

La France s’est imposée 33-26 face à l’Autriche, et a ainsi décroché son sésame pour le tour principal du championnat d’Europe. Point positif, tout le monde a pu entrer dans son Euro.

Les Bleus ont rempli ce soir toutes les missions qui leur avaient été assignées. Prendre les deux points et s’assurer la qualification pour le tour principal ? Check. Mettre tout le monde dans le bain, après un match contre la Norvège où trois joueurs n’étaient pas entrés sur le terrain ? Check. Tenter des choses et travailler en vue des prochaines échéances ? Check. “Dans l’ensemble, on a été sérieux. On fait un beau début de match, on se relâche un peu parce qu’on mène mais dans l’ensemble, c’est bien” résumait Luc Abalo. Sérieux, c’est le mot qui est souvent revenu dans la bouche des Bleus après le coup de sifflet final. Si, par le passé, des équipes de France avaient pu se faire quelques frayeurs face à des adversaires moins huppés, cette cuvée 2018 n’a pris qu’un quart d’heure pour prendre la mesure d’une faible Autriche. Les Français n’avaient inscrit que huit buts après seize minutes, ils en ont inscrit neuf dans les quatorze minutes suivantes, pour arriver à la pause en menant 17-12. Grâce à une défense mieux en place mais surtout, à un rythme plus précis, où Nédim Rémili et Valentin Porte ont fait merveille. “On a su se rendre le match facile. Personnellement, je sais que je peux mieux faire mais je suis assez content” notait l’arrière parisien, plus en verve ce soir que face à la Norvège vendredi.

Trente minutes pour tenter des choses

image: https://i1.wp.com/handnews.fr/wp-content/uploads/2018/01/NGuessan-France-1.jpg?zoom=2&resize=300%2C200&ssl=1

Crédit photo : EHF

Le match dans la poche, Didier Dinart en a profité pour faire une foultitude d’essais, tout en laissant Nikola Karabatic et Cédric Sorhaindo au frigo. Dika Mem demi-centre et défendant au poste d’arrière gauche, Benjamin Afgour, Raphaël Caucheteux, il y a en a eu pour tous les goûts. Avec du bon et du moins bon, mais sans que cela n’impacte la dynamique globale, couronnée d’un franc succès au final (33-26). “On a eu du déchet, mais c’est normal car on a essayé de nouvelles associations. Ces matchs sont faits pour engranger de la confiance, faire des erreurs et s’améliorer” notait Dinart, qui a apprécié la prestation de Timothey N’Guessan sur le poste d’arrière gauche. L’arrière du FC Barcelone a séduit, après sa fin de match en boulet de canon face à la Norvège. Ce soir, ce sont sept buts qui sont venus garnir sa feuille de stats, et même si tout n’a pas été parfait, c’est encourageant pour la suite. Et comme les Barcelonnais sont en réussite depuis ce début de Mondial, Dika Mem n’a pas dépareillé, avec une prestation pleine de maturité, où on l’a vu arrière, demi-centre et même, défendre à gauche. Ce qui n’étonne finalement plus, quand on sait à quelle vitesse le gaucher de 20 ans grandit. “Sur ce genre de match là, c’est plus facile de montrer de belles choses. Je fais comme d’habitude, je prends ce qu’il y a à prendre. J’essaye de rendre à l’équipe et au coach la confiance qu’ils me donnent” souriait-il en fin de match. Comme Dika Mem, les Bleus montent en pression depuis le début de l’Euro. Il n’y a aucune raison que cela ne continue pas mardi, face à la Biélorussie.

image: https://aka-cdn.adtech.de/images/Default_Size_16_1x1.gif

PUBLICITÉ Les statistiques :

AUTRICHE – FRANCE 26:33 (12:17)
Arbitres : Lars Geipel, Marcus Helbig (ALL)

Autriche : Bauer (33 minutes, 6 arrêts / 23 tirs dont 1/2 pén), Pilipovic (27 minutes, 7 arrêts / 23 tirs dont 0/2 pén); Ziura, Bozovic (1/6), Frimmel (2/4), Ranftl (1/1), Weber (5/6 dont 3/3 pén), Zeiner (1/5), Schopf (1/2), Jelinek, Kandolf (4/6), Bilyk (2/7), Wagner (3/3), Herburger (4/4), Neuhold (1/2), Kirveliavicius (1/1)

France : Dumoulin (30 minutes, 6 arrêts / 20 tirs dont 0/1 pén), Gérard (30 minutes, 10 arrêts / 22 tirs dont 0/2 pén); Remili (4/6), Mem (3/4), N. Karabatic, Mahé (3/3 dont 1/1 pén), N’Guessan (7/11), Abalo (4/5), Sorhaindo, Guigou (1/2 dont 0/1 pén), Afgour (0/2), Claire (1/1), Dipanda (1/2), Porte (3/5), Tournat (2/2), Caucheteux (4/5 dont 2/2 pén)

A Porec, Kevin Domas


En savoir plus sur https://handnews.fr/2018/euro-2018-bleus-serieux-appliques/#5CRSobXVcX6EzyCg.99

Commentaires

STPP

MERCEDES-BENZ ETOILE 52 CHAUMONT

INTERMARCHE SUPER BOLOGNE